Menu

04 91 22 35 15 pascalc@ipc.unicancer.fr

Le Défi Rose 2017 dans les médias

En 2017, l’Institut Paoli-Calmettes s’est associé avec France Bleu Provence pour inviter tout un chacun à relever le Défi Rose. Ces courts spots radio diffusaient des messages de prévention et d’information sur le cancer en général et le cancer du sein en particulier.

 Le cancer du sein, c’est toujours grave ? – France Bleu Provence

« Le cancer du sein est le premier cancer féminin. Et il continue d’augmenter, toutes les femmes sont concernées. Dans notre région le cancer du sein touche 10 femmes par jour. Heureusement il se soigne de mieux en mieux grâce au dépistage après 50 et à la recherche. La recherche accélère, relevez le Défi Rose de l’Institut Paoli-Calmettes avec France Bleu Provence ! »


Le dépistage organisé, comment ça marche ? – France Bleu Provence

« Le dépistage organisé concerne les femmes dès 50 ans. Un courrier est envoyé aux femmes pour leur proposer un examen clinique et une mammographie. Ces examens sont gratuits. Pourquoi 50 ans ? Parce que les 2/3 des cancers du sein sont diagnostiqués à partir de cet âge. La recherche accélère, relevez le Défi Rose de l’Institut Paoli-Calmettes avec France Bleu Provence ! »


Le sport c’est vraiment bien contre le cancer ? – France Bleu Provence

L’activité physique régulière réduit non seulement les risques de cancer, mais a des effets bénéfiques pendant et après le traitement. Les patientes qui pratiquent une activité adaptée pendant le traitement se sentent moins fatiguées. Après une maladie, l’activité physique est recommandée pour réduire les risques futurs. Elle aide aussi à se réconcilier avec un corps qui a été malmené pendant la maladie.


Le cancer du sein, est-ce encore une maladie grave ? – France Bleu Provence

« On parle beaucoup de progrès contre le cancer du sein. Ce n’est donc plus une maladie grave ? Le cancer reste une maladie grave, mais l’accès aux nouvelles technologies de séquençage du génome et des traitements de dernières générations efficaces, plus précis et souvent moins toxiques, ouvrent des perspectives exceptionnelles dans la prise en charge des patients. Les chances de guérisons augmentent et les traitements sont mieux supportés. Contre le cancer du sein, la recherche accélère, relevez le Défi Rose de l’Institut Paoli-Calmettes avec France Bleu Provence ! »


La médecine personnalisée contre le cancer, qu’est-ce que c’est ? – France Bleu Provence

« La médecine personnalisée repose sur une analyse moléculaire des cellules de la tumeur. Dans cette tumeur on repère les genes qui seraient altérés, surexprimés ou au contraire sous-exprimés. Actuellement, une cinquentaine d’altération de gènes peuvent être traités par des médicaments existants ou en développement. Ce qui change ? On se base plus uniquement sur l’organe où est née la tumeur (sein, prostate, poumon, etc…) mais on intègre la ou les anomalies génétiques trouvées. Ainsi un médicament développé pour une autre forme de cancer pourra être utilisé pour le cancer du sein et inversement. Contre le cancer du sein, la recherche accélère, relevez le Défi Rose de l’Institut Paoli-Calmettes avec France Bleu Provence ! »


Les patientes qui souffrent d’un cancer du sein peuvent-elles bénéficier de l’immunothérapie ? – France Bleu Provence

« L’immunothérapie repose sur la stimulation du système immunitaire pour lutter contre la maladie, elle donne des résultats remarquables pour le mélanome ou certains cancers du poumon. Aujourd’hui, il n’existe pas de traitement validé pour pour les cancers du sein, mais des essais très encourageants sont à l’oeuvre y compris à l’Institut Paoli-Calmettes. Contre le cancer du sein, la recherche accélère, relevez le Défi Rose de l’Institut Paoli-Calmettes avec France Bleu Provence ! »


Comment fonctionne la chirurgie ambulatoire ? – France Bleu Provence

« La chirurgie ambulatoire, c’est-à-dire la possibilité d’être opéré le matin, de rentrer chez soi le soir et d’être ensuite suivi à domicile est un tendance qui se développe parce qu’on préfère souvent être parmi les siens plutôt qu’à l’hôpital. A l’Institut Paoli-Calmettes, une opération du cancer du sein sur deux est réalisée en ambulatoire chaque année. Contre le cancer du sein, la recherche accélère, relevez le Défi Rose de l’Institut Paoli-Calmettes avec France Bleu Provence ! »


Les aliments bio protègent-ils du cancer du sein ? – France Bleu Provence

« Malheureusement, aucune étude scientifique ne démontre que tel aliment ou tel régime protégerait du cancer. Il n’existe pas d’aliments miracles qu’ils soient bios ou industriels, que ce soit le régime méditerranéen ou un autre mais manger sainement, de manière équilibrée, en évitant les plats trop gras et sucrés, et l’alcool, consommer au moins 5 fruits et légumes par jour, ne pas fumer, avoir une activité physique, réduisent les risques de cancer. Contre le cancer du sein, la recherche accélère, relevez le Défi Rose de l’Institut Paoli-Calmettes avec France Bleu Provence ! »


Si l’on ne sent pas de grosseurs en se palpant les seins, on n’a pas à s’inquiéter ? – France Bleu Provence

 » Un cancer du sein ne se traduit pas toujours par une grosseur que l’on peut sentir au toucher, surtout quand la tumeur est encore très petite ou que les seins sont volumineux. C’est pourquoi la mammographie, une radio des seins, est préconisée tous les deux ans à partir de 50 ans, l’âge auquel les cancer du sein sont les plus fréquents. Il faut savoir qu’une tumeur très petite, d’un centimètre, se guérit dans 9 cas sur 10. Contre le cancer du sein, la recherche accélère, relevez le Défi Rose de l’Institut Paoli-Calmettes avec France Bleu Provence ! »


Avoir un bébé après un cancer du sein, est-ce possible ? – France Bleu Provence

« Oui, avoir un enfant après un cancer du sein est tout à fait possible ! Les femmes peuvent envisager une grossesse après la maladie, il existe plusieurs moyens de préserver la fertilité, ce sont les médecins qui préconisent les solutions médicales pour rendre possible ce projet et il ne faut pas hésiter à consulter ! Contre le cancer du sein, la recherche accélère, relevez le Défi Rose de l’Institut Paoli-Calmettes avec France Bleu Provence ! »


Le cancer du sein, comment en parler aux enfants ? – France Bleu Provence

 » Il  faut tenir compte du vécu familial. Les enfants sont des êtres sensibles et ressentent les situations inhabituelles et passer sous silence la maladie, présente un risque car  l’enfant peut tout imaginer. Nommer, expliquer, aidera à comprendre la maladie de sa maman. Parler c’est donner la possibilité de comprendre, de dédramatiser, chaque parent doit choisir ses propres mots pour le dire. Contre le cancer du sein, la recherche accélère, relevez le Défi Rose de l’Institut Paoli-Calmettes avec France Bleu Provence ! »


Le cancer du sein, existe-t-il des solutions pour aider les patientes à se retrouver ? – France Bleu Provence

« Oui, il existe des soins complémentaires qui participent pleinement à aider chaque femme à réinvestir son corps et à améliorer sa qualité de vie, à mieux supporter certaines étapes de traitement.  En découvrant ces soins dits complémentaires tels que la sophrologie, la méditation, l’hypnose, les ateliers senteurs et les ateliers beauté, de nombreuses parviennent à puiser en elles des ressources et des capacités nouvelles pour faire face à la maladie. Contre le cancer du sein, la recherche accélère, relevez le Défi Rose de l’Institut Paoli-Calmettes avec France Bleu Provence ! »

Facebook
YouTube
LinkedIn
Google+
RSS